Opus Incertum on C…

Disque hommage à Christian Chomel

albopus


Jean-Pierre Jullian Octet

Régis Huby  Violon
Claude Tchamitchian  Contrebasse
Guillaume Orti  Saxophone alto, per­cus­sions
Lionel Garcin  Saxophone ténor
Thierry Madiot  Trombone
Stephan Oliva  Piano
Jean-Pierre Jullian  Batterie, per­cus­sions

Compositions de Jean-Pierre Jullian

Enregistré au stu­dio La Buissonne en 2004 par Boris Darley.
Label : Émouvance
Distribution : Harmonia-mundi

« Opus incer­tum on C… fait suite à Aghia-Triadha, pièce en quatre mou­ve­ments pour 6tet qui pui­sait son ins­pi­ra­tion dans la mytho­lo­gie Crétoise et son culte du tau­reau.
Dans cette nou­velle pièce, l’imbrication des maté­riaux mis en œuvre s’accorde par­fai­te­ment, comme le font les deux orchestres pla­cés en miroir : les cordes (vio­lon, vio­lon­celle, contre­basse) face aux cuivres et anches (saxo­phone alto et ténor, trom­bone) avec pour liant le piano la bat­te­rie et les per­cus­sions.
C… fait réfé­rence à:
–  Carmen, avec la cita­tion de l’air du toréa­dor de Bizet, har­mo­nisé en “trompe l’oreille”.
–  Christian Chomel, célèbre raze­teur qui a mar­qué de son génie l’histoire de la course camar­guaise et auquel je rends hom­mage.
Le pre­mier mou­ve­ment reflète ce qui pré­cède la course : l’envol du sable ocre, les sons et les cou­leurs, la ten­sion gran­dis­sante des raze­teurs.
Le second mou­ve­ment déve­loppe les sen­sa­tions nées du face à face entre l’homme et la bête, sou­vent de l’ordre de l’indicible.
Mais ces com­po­si­tions ne sau­raient rien res­ti­tuer sans l’investissement et l’engagement de cha­cun des musi­ciens qui a embrassé ce pro­jet musi­cal.
Souvenir d’un Coltrane met­tant sa vie sur scène comme Chomel a pu jouer avec sa mort…

Extraits

 

Christian Chomel
Photos Philippe Naval

Christian Chomel

Christian Chomel